En Nouvelle Calédonie comme partout dans la République chacun a le droit d’exprimer sa préférence. Manuel Valls et Christian Jacob ont eu raison de dire leur préférence personnelle pour que la Nouvelle-Calédonie reste dans la France. Le référendum doit permettre à chacun de dire s’il est pour ou contre l’indépendance. Son résultat devra être accepté et respecté. A Tous Calédoniens c’est non à l’indépendance.