METTRE UN COUP D’ARRÊT À L’INSÉCURITÉ

Nous ne devons pas être dans le déni ! De nombreux jeunes ont sombré dans la délinquance, nous devons l’admettre et  les ramener sur le chemin de l’éducation et de l’emploi.

COMBATTRE LA DÉLINQUANCE PAR LA RÉPRESSION

  • Créer des associations de « Voisins vigilants » dans chaque commune et dans chaque quartier (baisse des cambriolages de 40{0244e5405297fdbcd3940d7a7a8034c61682f34e0fe64c9228f42fda6114412f} par an : source ministère de l’intérieur).
  • Mettre en place un “service civique” de citoyens volontaires et bénévoles pour procéder à des surveillances, collecter des informations, intervenir auprès de commerçants…
  • Multiplier les Travaux d’Intérêt Général.
  • Développer l’utilisation des caméras de surveillance et de sociétés privées de surveillance.
  • Créer une application « Police » pour Smartphone, pour recevoir des alertes ou pour envoyer alertes ou vidéos aux forces de l’ordre pour une intervention plus rapide et pour servir de preuves pour l’enquête.
  • Créer une police municipale dans chaque commune. Equiper nos policiers municipaux (gilets pare-balle, armes), mutualiser les moyens et faciliter le travail en commun des forces de l’ordre parce que les délinquants sont mobiles.

COMBATTRE LA DÉLINQUANCE PAR L’ÉDUCATION ET LA FORMATION

  • Mettre en place dans chaque école une étude surveillée pour permettre à nos enfants de faire leurs devoirs dans le calme plutôt que d’être livrés à tous les dangers dans la rue.

  •  Mettre en place dans chaque école une aide éducative et de médiation pour aider les enfants à mieux réussir à l’école à partir d’activités très diversifiées (affermissement des pratiques de lecture, d’expression écrite, orale, et organisation du travail personnel, connaissance de l’environnement et enrichissement culturel, apprentissage du respect mutuel)

  • Renforcer les dispositifs de type Juvénat qui donnent accès à des études surveillées et à un véritable tutorat.
  • Créer un dispositif de lutte contre le décrochage scolaire permettant de remobiliser l’élève, de le réorienter ou pour l’aider à s’insérer efficacement dans la vie active.
  • Ouvrir d’avantage de places dans l’enseignement technique (BTS compris) et la formation professionnelle, permettre aux calédoniens de participer au programme d’échange européen Erasmus + pour l’enseignement et la formation professionnels

  • Construire un Centre Fermé de Réinsertion par la Formation pour nos mineurs délinquants récidivistes.

  • Créer dans chaque commune une Réserve communale de Sécurité Civile qui encadre les jeunes et leur donne le goût du service.